icone Actualités Douane et Commerce International
21/02/2017

Bilan du commerce extérieur Français en 2016

Commerce international et commerce extérieur Français

Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger a présenté début février 2017 les chiffres annuels du commerce extérieur de biens et de services. L’occasion de dresser un bilan sur la situation des échanges internationaux en 2016. Depuis 12 ans, la France affiche une balance commerciale en déficit …

 Selon les douanes françaises le déficit de la balance commerciale de la France augmente encore pour atteindre 48,1 milliards d’Euros, soit une augmentation de 3,1 milliard par rapport à l’année 2015. Les échanges hors énergie et hors matériels militaires sont à l’origine de cette aggravation, autrement dit l’industrie manufacturière et l’agriculture : à -34 milliards d’Euros, ce déficit s’est creusé de 11 milliards d’Euros. Les exportations globales en France sont également en repli de -0,6% par rapport à l’année 2015 avec 453 milliard d’Euros.

Chiffre du commerce extérieur Français en 2016
Source : Ministère de l’économie et des finances

Matthias Fekl explique notamment ces mauvaises performances par un ralentissement économique mondial et pas uniquement national. Le contexte post-attentat et les mouvements sociaux expliquent également le recul du tourisme. Le tableau vient encore s’obscurcir avec la faiblesse du tissu industriel français et le manque de compétitivité des entreprises tricolores face à leurs concurrentes étrangères (allemandes et espagnoles pour l’Europe).

Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger
Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger

Cependant, pour le secrétaire d’Etat « la France doit continuer l’effort d’adaptation et de modernisation de son dispositif de soutien à l’exportation pour répondre aux défis de la concurrence internationale, d’autant que nous avons, avec nos partenaires du Conseil stratégique de l’export, impulsé une dynamique positive. Les PME qui souhaitent aujourd’hui se lancer à l’international bénéficient d’un dispositif de soutien plus lisible, plus cohérent et plus performant. »

Au chapitre des bonnes nouvelles, signalons la hausse des exportations des produits agroalimentaires de 2,9%. Le Champagne, le Cognac et les vins sont toujours une valeur sûre pour la France. La Chine est également devenue le troisième client de la France pour tous les produits agricoles.  Enfin, les exportations françaises vers les États-Unis ont progressé de 19,5%. La baisse de l’euro face au dollar a favorisé cette situation profitant ainsi au secteur de l’aéronautique, des boissons et des produits pharmaceutiques.

La présentation des chiffres du commerce extérieur Français en 2016 est disponible sur le site du ministère de l’économie et des finances.